Publié par Paterne Oye Eyogue

 

Paterne Oye Eyogue (professeur de français)

 

Établissement : Lycée Bruno Bokoko 
Niveau : 3è 
Classe: 3è M2
Effectif : 76
Matière : Français 
Discipline : Vocabulaire 
Durée : 50 min.
Notion: La nominalisation (1)

Objectif général : Amener les élèves à développer les compétences lexicales.
Objectifs spécifiques : À la fin de la leçon, l'iélève doit être capable de faire la nominalisation verbale et adjectivale et pouvoir en faire usage.

Support didactique : "À la découverte de notre langue" 4è/3è, p.p.p243.244.246; "Plus-que-parfait 3è p.56.

Matériel : Corpus textuel. 

                     Déroulement de la leçon

I- Mise en situation

*Prérequis 
Q: Qu'est-ce que le nom?
R: Le nom est un mot qui sert à désigner les êtres,les choses, les idées. ..
Q: Exemples? 
R: voiture, table,force...
Q: Quels types de noms existe-t-il?
R: Il existe des noms propre,commun,concret, abstrait. ..


II- Exploitation

A- Observation. 

Texte:
       Le commissaire et deux policiers se trouvent sur une scène de crime en vue de trouver le coupable de cet acte ignoble. Une conversation se passe entre eux.

COMMISSAIRE._ Je me rends compte que cette                                                                                .                               mission sera complexe. 
POLICIER 1._  Je me rends compte de la                             .                         complexité de cette mission. 
COMMISSAIRE._ M.Bradock arrive demain.
POLICIER 2._ Arrivée de M.Bradock demain.
COMMISSAIRE ._ Vous allez arrêter de répéter         .                                mes paroles ?
Les deux policiers éclatent de rire en déplaçant instinctivement le meuble qui empêchait l'ouverture de la porte de la douche. 

COMMISSAIRE._ Je vous conseille d'ouvrir vos         .                              yeux. Ne négligez aucun indice. 

LES DEUX POLICIERS._ À vos ordres! 


B- Manipulation 
Q: Combien de répliques avons-nous dans ce texte? 
R: Nous avons sept répliques. 
Q: Que constatez-vous dans ce dialogue? 
R: Nous constatons que le commissaire et les deux policiers disent la même chose mais de manière différente. 
Q: Dans la première réplique, combien de propositions avons-nous ?
R: Nous avons deux propositions :
a) Je me rends compte : p.principale
b)que cette mission sera complexe : p.sub.
Q: Quelles sont la nature et la fonction de "complexe"?
R: Adj.qual.,attribut du sujet "cette mission ".
Q: Que constatez-vous en comparant les deux premières répliques? 
R: Nous constatons qu'on a transformé la proposition subordonnée en G.N. L'adjectif qualificatif attribut est devenu un nom.
Q: Comment appelle-t-on  ce procédé? 
R: Ce procédé s'appelle la nominalisation
Q: Dans le cas précis, de quel type de nominalisation s'agit-il?
R: Il s'agit de la nominalisation à base adjectivale
Q: Pourquoi adjectivale? 
R: Parce qu'elle se fait sur la base de l'adjectif qualificatif attribut. 
Q: Que remarquez-vous également dans la nominalisation de la première réplique? 
R: Nous remarquons que la nominalisation s'est fait essentiellement sur la proposition subordonnée.  On a gardé la p.principale intacte.
Q: Prenons les 3 et 4. Que remarquez-vous? 
R: Nous remarquons qu'on a nominalisé la réplique 3 à la réplique 4.
Q: Cette transformation s'est fait sur la base de quel mot?
R: Elle s'est fait sur la base du verbe "arrive".
Q: De quel type de nominalisation s'agit-il? 
R:  C'est la nominalisation à base verbale.
Q: Quel titre pouvons-nous proposer à la leçon du jour? 
R: La nominalisation. 

III Formalisation
Q: Qu'est-ce que la nominalisation? 
R: La nominalisation est la transformation d'une phrase, une proposition en GN.
Q: Quels sont les types de nominalisation connaissez-vous? 
-la nominalisation à base adjectivale 
-la nominalisation à base verbale. 

Résumé:
La nominalisation est la transformation d'une phrase, une proposition en GN. Il existe deux types de nominalisation :

1- la nominalisation à base adjectivale.
Elle se fait quand la phrase est une phrase à verbe  être, c'est l'adjectif qualificatif attribut qui sert de base à la nominalisation.
Exemple : Je me rends compte que cette mission sera complexe.
- Je me rends compte de la complexité de cette mission. 

2- la nominalisation à base verbale
Elle se fait essentiellement sur la base du verbe qui exprime l'action. 
Exemple : Bradock arrive demain.
- Arrivée de Bradock demain. 

N.B: 
Quand on fait la nominalisation d'une phrase complexe, seule la proposition subordonnée subit la transformation. 

Exemple : 
* Je crois que la vie extraterrestre existe.
- Je crois à l'existence de la vie terrestre.

IV- Application
Faites la nominalisation des phrases suivantes :

1- Je regrette que ton séjour sera bref à Mounana. 
2- Les travaux avancent.
3- Nous constatons que le cœur bat toujours. 

V- Réinvestissement
Exercice 1,p.246.
"À la découverte de notre langue 4è /3è.

Français : Fiche pédagogique sur la nominalisation (par Paterne Oye Eyogue)

Ingénierie Éducative Gabon

Téléphone : (+241) 076 28 37 77 / (+241) 066 84 85 60

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

art 23/10/2020 12:28

er